Faire des pas de côté

Quand on parcourt les éditoriaux des médias disponibles, ce sont toujours les mêmes mots qui ressortent. Des mots qui nous rassurent, … [lire la suite]

Quand on parcourt les éditoriaux des médias disponibles, ce sont toujours les mêmes mots qui ressortent. Des mots qui nous rassurent, des mots solides et bien ancrés dont tout le monde est persuadé d’avoir des définitions claires, précises et consensuelles : culture, sciences, société, esprit, art, politique, international, environnement, sport… Et si le média est spécialisé, ses rubriques se teintent de mots attendus en rapport avec cette spécialité. Parfois, une vidéo ou un article vont nous impacter particulièrement mais ils sont tirés d’une rubrique établie, ils passent par un certain éclairage dont on n’a pas conscience puisque c’est notre quotidien. Ainsi, même si nous cherchons des réponses nouvelles à la vie, elles passent en grande majorité par le filtre de l’ancien paradigme. Et comment saisir un nouveau paradigme si on n’a pas abandonné l’ancien ?

Alors, osons !

Osons mettre en tête de liste des mots et des concepts qui interpellent nos capacités à élargir nos frontières. Prenons par exemple, interstice et Ma, énergie du coeur et Kimochi, opposés et Musogi, éthique et Kyryoku, voie et Do… Bien sûr, ces mots et ces concepts ne sont pas le fruit du hasard, ils ont été choisis mais plus par intuition que rationnellement. En les mettant par paire (approche occidentale et approche orientale) on desserre l’étau du sujet /objet. L’objet devient sujet, le sujet devient objet, entre les deux s’immiscent une zone où la relativité a sa place, où ce qui est dynamique et non figé peut s’exprimer. Une telle zone est floue, diront certains. Oui et tant mieux car le but n’est pas d’apporter des réponses toutes faites ou de renforcer des convictions, mais avant tout de contribuer à sortir des sentiers battus et apprendre à découvrir l’inconnu.

la suite sur : Qu’est ce que le journal du res0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *